Tir aux armes anciennes, Tir aux armes réglementaires, Tir à l’air comprimé, Bench-rest – Hunter ( 22LR et GC ), Tir sur silhouettes Métalliques, Trap, Tous tirs de loisir, Arbalète.

TIR AUX ARMES ANCIENNES
Cette discipline propose des épreuves où sont utilisées des armes d’origine ou des répliques représentant les divers systèmes de mise à feu (Mèche, silex, percussion).En compétition, les 10 meilleurs impacts sont retenus sur les 13 coups tirés pour le score. Ces armes de poing ou d’épaule utilisent uniquement de la poudre noire, elles sont en vente libre dans les bonnes armureries. Les tenues vestimentaires sont libres. Les noms des épreuves évoquent soit des noms de personnes qui ont inventé ou fabriqué des armes, soit des sites significatifs de l’histoire des armes. (Ex : Nagashino, site d’une bataille où la première fois les mousquets à mèche furent utilisés par les Japonais).

Armes de poing (cible fixe) :

Pres_AA_1

Le programme comporte 13 coups à une distance de 25 mètres. Les dix meilleurs impacts sont retenus pour le score. Les armes utilisées sont des pistolets à silex ou à percussion (épreuves COMINAZZO et KUCHENREUTER) et des revolvers à percussion (épreuves COLT et MARIETTE).La distance de tir est 25 m sur des cibles C50.

 

Epreuve COMINAZZO Pistolet à silex à un coup (Origine et réplique), canon lisse.
Epreuve KUCHENREUTER Pistolet à percussion à un coup (Origine et réplique), canon rayé.
Epreuve COLT Revolver (barillet) à percussion (Origine), canon rayé.
Epreuve MARIETTE Revolver (barillet) à percussion (Réplique), canon rayé.

 

Armes d’épaule (cible fixe) :

IMG_5412

La distance de tir est de 50 ou 100 mètres. Les armes utilisées sont des fusils ou des carabines à canon lisse ou rayé, elles peuvent être réglementaires, civiles, à percussion, à silex ou à mèche suivant les épreuves.

MIQUELET Fusil réglementaire (Origine ou réplique) à silex, canon lisse, position « debout », distance 50 m, cible C200.
VETTERLI Fusil libre à mèche, silex ou percussion (Origine ou réplique), position « debout », distance 50 m, cible C50.
HIZADAI Fusil à mèche crosse de joue (Origine), canon lisse, position « genou », distance 50 m, cible C200.
HIZADAI Fusil libre à mèche (Réplique), canon lisse, position « genou », distance 50 m, cible C200.
TANEGASHIMA Fusil à mèche, crosse de joue (Origine), canon lisse, position « debout », distance 50 m, cible C200.
TANEGASHIMA Fusil libre à mèche (Réplique), canon lisse, position « genou », distance 50 m, cible C200.
MAXIMILIEN Fusil à silex (Origine ou réplique), canon rayé, position « couchée », distance 100 m, cible C50.
MINIE Fusil à percussion “réglementaire” (Origine ou réplique), canon rayé – calibre supérieure à 13,5 mm, position « couchée », distance 100 m, cible C50.
WHITWORTH Fusil à percussion libre non qualifiés pour l’épreuve
MINIE (Origine ou réplique) canon rayé, position « couchée », distance 100 m, cible C50.
WALKYRIE Epreuve féminine – Fusil à percussion (Origine ou réplique), canon rayé, position « couchée », distance 100 m, cible C50.

 

Armes d’épaule (plateaux) :

Pres_AA_3

La compétition consiste en une épreuve de fosse simplifiée, sur 25 plateaux d’argile ; tirée soit avec un fusil à silex (Origine ou réplique), épreuve MANTON, soit avec un fusil à percussion (Origine ou réplique) épreuve LORENZONI.

 Téléchargez le règlement de Tir aux Armes Anciennes 
TIR AUX ARMES RÉGLEMENTAIRES

Les fondamentaux de la discipline

TAR_2Un tir de Campagne « rustique d’inspiration militaire » pratiqué avec un armement réglementaire qui n’a pas été conçu ou amélioré pour la compétition.

La discipline se décline : Un tir populaire ouvert à tous et sans distinction d’âge et de sexe. Un tir simple dans son organisation et sa pratique (exemple : 25 coups, dont 5 d’essai, 10 de précision et 10 de vitesse). Un tir qui se pratique uniquement avec des armes réglementaires de base « dans leur dotation initiale » autrement désignées comme « armes du corps de troupe ».

Le but : La sélection doit s’effectuer sur les qualités du tireur et non pas sur l’armement, notamment pour développer les qualités d’adaptation aux conditions imposées et de responsabilité dans l’utilisation des armes. Le tireur doit assumer ses propres incidents dans le déroulement des épreuves et gérer sa chance.

L’avenir du TAR : Vers des épreuves combinées : armes longues et armes de poing permettant aux tireurs d’atteindre la maitrise complète dans ces deux pratiques. Le TAR est une discipline vivante qui doit évoluer dans le respect de ses fondamentaux.

Disciplines

TAR_3Il s’agit en réalité de la reprise des épreuves de tir pratiquées à la fin du 19è siècle et au début du 20ème siècle. Les épreuves se pratiqueront au fusil à 200 mètres, à la carabine 22 LR à 50 mètres et aux armes de poing à 25 mètres pour lesquelles on utilise des armes d’origine militaire devenues aujourd’hui obsolètes et classées selon la nature des munitions en 1ère, 4ème, 5ème et 7ème catégorie. Ces épreuves pratiquées à l’origine par les militaires de réserve intéressent naturellement l’Union Nationale des Officiers de Réserve ainsi que la Fédération Nationale des Associations des Sous-Officiers de Réserve, qui apportent leur collaboration à cette nouvelle discipline. Il s’agit pour eux non seulement de maintenir la tradition du tir populaire dans les armées mais également de soutenir des manifestations sportives destinées à resserrer les liens entre la Nation et ses Armées par l’intermédiaire du mouvement associatif représenté par la FFTir.

BENCH REST
Pres_Bench_1Le Bench Rest Le Benchrest, ou tir sur appui, nous vient des Etats unis, directement issu de concours de précision à longue distance ou le but était d’éradiquer des animaux sauvages. Après la seconde guerre mondiale cette forme de tir cessa et il fut instauré la forme actuelle.

Le but en est la recherche de la précision extrême. C’est dans les années 70 que se sport est apparu en Europe. Aujourd’hui seulement une soixantaine de tireurs français pratiquent cette discipline, dont la moitié à un niveau international. Actuellement, une vingtaine de pays pratiquent le Benchrest et sont régulièrement représentés lors des Championnats du Monde qui ont lieu tous les deux ans alternativement avec les Championnats d’Europe. Cette année deux français on ramener une médaille d’or et une médaille de bronze. Aux USA environ 4000 tireurs sont représentés par deux Associations, le NBRSA avec 3000 tireurs environs et l’IBS qui en compte un millier.

En France le Benchrest est administré par la Fédération Française de Tir et ses cadres techniques ainsi qu’une Commission National Sportive représentée au sein du Comité Directeur Fédéral. Lors des compétitions, les résultats ne sont pas exprimés en points mais par la valeur d’un groupement de cinq balles mesuré à l’écart maximum, le classement est donc établi du plus petit groupement vers le plus grand, a titre indicatif, dans des conditions météorologiques normales, ces groupements sont de l’ordre de 4 à 6 mm pour un tir à 100 mètres, et de 10 à 15 mm à 200mètres. Le Benchrest se pratique assis, l’arme reposant sur un trépied (rest) et un sac de sable généralement en cuir, le tout placé sur une table adaptée (bench). Les armes de grande précision sont équipées de lunettes à fort grossissement pouvant aller jusqu’à X45.

Pres_Bench_4Les tireurs rechargent sur place, avec des gestes précis leur permettant de retrouver toujours la même qualité de munitions, et de modifier si le besoin s’en faisait sentir, toujours afin de retrouver cette ultime précision dans tout le processus, y compris le rechargement. Le Règlement en vigueur en France est le même qu’au USA, il définit les deux catégories « Light Varmint » ou carabine Légère et « Heavy Varmint » ou carabine Lourde qui se tire à 100 et 200m.

HUNTER GROS CALIBRE
Pres_Bench_2Le Hunter Gros Calibre

Dans le tir sportif de type BENCHREST il y a deux différentes façons d’enregistrer les résultats.

– La première méthode décrite ci-dessus consiste à grouper cinq tirs dans le plus petit groupement possible.

– La seconde méthode consiste à effectuer un tir unique dans chaque cible de façon à arriver à un total de points. Le blason de match de cette discipline est constitué de 6 différentes cibles, la première en bas, gauche est appelée… sigther ou cible d’essai : elle peut être utilisée autant de fois que le compétiteur le désire pour confirmer ses choix de tir ; dans les cinq autres un seul tir doit être effectué. La valeur du tir est donnée en fonction de la zone touchée, au centre de la cible est disposée une mouche quand celle-ci est touchée la valeur est de 10 mouches, le score le plus élevé pour un relais est de 50 et 5 mouches le score le plus élevé dans un match est de 250 et 25 mouches à 100, 200 et 300 mètres. Il existe trois classes dans le tir au score (Score shooting) :

– HUNTER CLASS : Une carabine de 10 livre (4.542gr) lunette comprise avec une largeur de fut avant ne dépassant pas 2 à pouces (5,08cm), une lunette avec un grossissement maximum de 6 fois et une cartouche avec une contenance minimum en eau d’une douille de 30×30 soit 45.5 grains d’eau (2.95 gr). Le changement de canon, de crosse et l’utilisation de détente améliorée sont autorisés.

– VARMINT FOR SCORE CLASS : Le calibre et le grossissement sont libres, le poids maximum de 13.5 livres (6.120gr) et la largeur du fut avant 3 pouces (76.4mm) doivent être respectés.

– FACTORY : ( Usine) Cette variante permet d’utiliser des armes de chasse ou de tir à percussion centrale pour s’essayer à la discipline. Malheureusement trop peu de demande pour cette classe fait qu nous ne l’utilisons pas.

HUNTER 22 LONG RIFLE
Pres_Bench_3_22LRC’est au début de ce deuxième millénaire que des tireurs de bench du sud de la France ont adapté ce type de tir dans l’hexagone, déjà connu et pratiqué aux USA depuis assez longtemps. Le tir au groupement à cette distance ne présentant pas un réel intérêt, c’est le 22 hunter qui s’est principalement développé.

Sous l’initiative de Marc CARNE, Eric CHASSAING, Jean Claude GROS et Jean- Michel PREVEL, ils ont voulu faire un règlement le plus simple possible avec une cible aux dimensions françaises en mesure métrique. Ils ont donc mis au point une cible avec 5 lignes de 5 blasons et des blasons d’essais de part et d’autre. L’ordre de tir des blasons est indifférent, les essais peuvent être engagés à n’importe quel moment des 20 minutes de tir.

Il faut « juste » tirer une balle par blason. Difficile de faire plus simple… La cible dans son ensemble est du format A3 donc simple à photocopier ou à reproduire. Ils ont également adopté un système de comptage classique avec une pige de 22 LR pour jauger les cordons et une mouche comptant un point de plus sur le score initial. L’avantage de ce décompte et de cette cible permet au tireur de connaître à la fin de son tir 95% de son score en regardant simplement dans sa lunette.

Il doit amener un maximum de tireurs à se mesurer entre eux et créer une forme de tir la plus ouverte possible. Il doit éviter la sélection par l’argent et l’équipement, donc la course aux armements et permettre ainsi de s’aligner avec un matériel peut coûteux. Il permet le recyclage des carabines de match existantes avec une munition peu coûteuse. La distance de 50 mètres est disponible partout, la cible présentant une série de difficultés et de problèmes à résoudre justifiant l’intérêt de ce tir.

Ceci dans un temps réduit avec un minimum de règles et un règlement simple.

SILHOUETTE MÉTALLIQUES
brisbanneLa silhouette telle qu’elle se pratique aujourd’hui a été crée en 1975 aux USA. Le but de cette discipline est de faire tomber des silhouettes en métal à des distances s’échelonnant entre 25 et 200 mètres pour les disciplines armes de poings et jusqu’à 500 mètres pour la carabine gros calibre. Les silhouettes se tirent de gauche à droite par série de 5 coups en 2 minutes 30 secondes (30 secondes pour charger et 2 minutes pour tirer).

Le tireur peut se faire assister d’un observateur (coach dans notre jargon) qui lui indique l’emplacement des impacts et le temps écoulé . Le décompte du score est simple : un point = une silhouette tombée . Un match se déroule sur 40 coups : 10 poules, 10 cochons, 10 dindons et 10 mouflons .

Il y’a 3 grandes familles en arme de poing :

RemingtonXP-100Le petit calibre (22 LR) avec 4 disciplines (cibles de 25 M à 100 M) :

• Production

• Revolver

• Unlimited

• Debout

Le gros calibre avec les mêmes disciplines que le petit calibre (de 50 M à 200 M)

Le Field Pistol avec 2 disciplines (cibles de 25 M à 100 M) :

• Field optique

• Field Production

carabIl y’a 2 familles en carabine : La carabine petit calibre (22 LR) avec 2 disciplines (cibles de 40 M à 100 M) :

• Carabine Silhouette Carabine légère

La carabine gros calibre, mêmes disciplines que le petit calibre, et qui se pratique de 200 M à 500 M !!!

COWBOY ACTION SHOOTING

Competitor shooting a single-action pistol in a cowboy shoot competition.

Créé aux USA au début des années 1980, il s’inspire à la fois de la conquête de l’Ouest et des Westerns.

Le tireur porte un costume de cowboy, d’amérindien, de shérif, etc… Durant les épreuves chronométrées, il tire avec : un revolver poudre noire à percussion d’amorces séparées genre Colt 1860 Army ou équivalent (original ou copie) ; un revolver à cartouche métallique type Remington 1875 Army ou équivalent (original ou copie) ; une carabine de chasse à levier type Winchester 1873 ou à pompe genre Colt Lighning Rifle (originale ou copie) ; et un fusil de chasse court de type coach gun genre Colt Model 1878 ou riot-gun type Winchester 1887 ou 1897 (original ou copie).

BLACKFIELD
Le tir se fait avec des revolvers à percussion uniquement (les mêmes utilisés pour le Mariette). Les cibles sont des cibles utilisées pour la silhouette metallique en Field Pistol et disposées ainsi :

  • 6 poules et 6 cochons à 25 m
  • 6 dindons et 6 mouflons à 50 m.

La 1er cible de chaque série de bêtes sert pour les essais. Les cibles se tirent de gauche à droite. La cible d’essai est peinte d’une autre couleur et fixe ; elle ne compte pas dans le décompte des points.

Le match se déroule ainsi : Le tireur à dix minutes pour charger son arme avec 6 coups, puis il se rend face au poste où il doit tirer. Au commandement “CHARGEZ”, il a 1 minute pour mettre les amorces (toujours face aux cibles). Au commandement “TIREZ “, il a 3 minutes pour tirer les 6 cibles, qui doivent tomber pour être comptés ! À la fin du tir, il se déplace vers son poste de rechargement et ainsi de suite pour toutes les séries ; il est conseillé de circuler avec l’arme dans une mallette genre outillage : le maniement des armes en main est interdit (chargées ou pas). En cas d’égalité, la différence se fera par rapport à la difficulté du tir et donc dans l’ordre : dindon, mouflon, poule, cochon. Un règlement plus complet de 25 pages existe (télécharger ici). Chaque série complète dure environ 15 min. La tolérance et la convivialité sont de mises ! Pour l’instant le record à battre est de 16 sur 20… (réalisé par un champion d’Europe et deux champions de France !)
ARBALÈTE
Elle se tire à 10 m en position debout et à 30 m dans les positions debout et genou. Le tir se fait en stand de tir, sur une cible, en utilisant un trait.

L’arbalète Field  (à ne pas confondre avec l’arbalète Match qui est une autre discipline)
En compétition se tire en tenue blanche.
En hiver elle se tire en salle à 18 mètres.
•    20 volés de 3 flèches en deux manches.
En été elle s’appelle IR 900 elle se tire à l’extérieure sur 3 distances : 65 – 50  – 35 mètres.
•    10 volés de 3 flèches par distance.
Les blasons (cibles ) et la puissance des arcs sont adaptés à chaque tir.

 

 

LICENCES 2018/2019

Chers amis tireurs,

Les licences pour la nouvelle saison sont disponibles
depuis le 25 août 2018.
Nous vous rappelons que vous devez en prendre possession avant le 30 septembre 2018, sans quoi vous risqueriez de ne plus avoir accès au stand. En effet cette année, un badge électronique entre en fonction et remplacera le cahier de présence physique.

De plus, ceux qui possèdent des détentions B, risqueraient d’être ennuyés par l’administration du fait du non-renouvellement de licence.

Pour vous permettre de continuer d’accéder sans restriction
et d’être en conformité avec la loi,
réclamez sans tarder votre licence et votre badge d’accès !

Rappel :

les permanences administratives ont lieu
le samedi matin et dimanche matin uniquement.

Pour les personnes ne pouvant pas venir à ces moments là,
merci de prendre rendez vous par mail ou par téléphone.

P.S. Toutes les personnes participants au fonctionnement du club sont
bénévoles et prennent sur leurs temps libre, aucune n’est rémunérée.

Merci de votre compréhension.

Marc Blanchard
Président